Au PMU vous avez 13 jeux différents. Voici les 8 premiers – qui vous mèneront sur le chemin du succès !

Au PMU vous avez 13 jeux différents. Voici les 8 premiers – qui vous mèneront sur le chemin du succès !

Si vous commencez à jouer aux courses, vous êtes peut-être totalement
perdu(e) ! Et c’est normal !

Si vous regardez un ticket de PMU, vous comprendrez vite qu’il existe beaucoup de jeux, et pour chacun des jeux une multitude de combinaisons possibles. 

En vérité, il existe 13 jeux différents au PMU

Et c’est normal d’être impressionné(e) devant autant d’informations. 

D’autant plus que c’est peut-être tout nouveau pour vous. 

Ça vous fait un peu le même effet que lorsque vous entrez dans un grand magasin de bricolage : vous avez 30 mètres de rayonnage juste pour les vis, autant pour les clous… Il est évidemment difficile de faire le bon choix dans ces conditions…

Au PMU c’est pareil : à quel jeu allez-vous jouer pour commencer ? A quel prix ? Avec combien de chevaux ? Sur quel ticket ? Dans quelle course ? Vous allez voir qu’en lisant ce qui suit, vous saurez répondre à la plupart de ces questions, quel que soit votre niveau actuel !

Un peu de patience donc, nous allons commencer par un inventaire exhaustif des différents jeux du PMU.

Voici tout ce que vous devez savoir sur les différents
jeux du PMU, leur coût, leur fréquence, etc.

Commençons par le plus simple d’entre eux, ce sera le Jeu n°1…

Jeu n°1 : le Jeu Simple

Oui, son nom a été bien trouvé. Le Jeu Simple consiste à jouer un seul cheval, selon l’une des 3 possibilités suivantes :

    • vous jouez votre cheval Gagnant, ça signifie que votre cheval doit terminer 1er de la course,
    • vous jouez votre cheval Placé, ça signifie que votre cheval doit terminer 1er, 2e ou 3e de la course,
    • ou bien vous jouez votre cheval Gagnant et Placé : c’est la conjonction des deux formules, ce qui signifie que si votre cheval finit premier, vous touchez à la fois le rapport Gagnant et le rapport Placé.

Le Jeu Simple se joue dans absolument toutes les courses, quel que soit le nombre de partants, c’est-à-dire quel que soit le nombre de chevaux au départ.

Très important aussi : sa mise de base, c’est-à-dire son coût minimum, est
de 1,5 €.

Dans les Fiches Pratiques du Turfiste publiées par le CDCH, vous pouviez par exemple découvrir que malgré des rapports parfois modestes, le Jeu Simple permet de réaliser sans risque des opérations fructueuses. Il existe par exemple des techniques pour réaliser 40 € de bénéfice d’un coup, avec un cheval qui rapporte 1,40 € Placé…

Jeu n°2 : le Couplé

Son nom le laisse un peu entendre, le Couplé consiste à jouer un couple de chevaux, c’est-à-dire 2 chevaux. Comme au Jeu Simple, vous avez le choix entre 3 formules :

    • vous jouez votre Couplé Gagnant : vos 2 chevaux doivent finir 1er-2e ou 2e et 1er de leur course,
    • vous jouez votre Couplé Placé : vos 2 chevaux doivent finir dans les 3 premiers, donc 1er-2e, 1er-3e ou 2e-3e,
    • vous jouez votre Couplé Gagnant et Placé : c’est la conjonction des deux formules, ce qui signifie que si les 2 chevaux terminent 1er-2e, vous touchez à la fois le rapport Gagnant et le rapport Placé. Et s’ils finissent 2e-3e vous touchez uniquement le rapport Placé.

Vous pouvez jouer au Couplé dans toutes les courses de plus de 7 partants, pour une mise de base de 1,5 €. C’est un jeu très facile, qui convient particulièrement bien aux joueurs débutants…

Même si les rapports du Couplé sont parfois modestes, certains systèmes permettent d’y gagner gros. C’est le cas par exemple de ce système de Couplé publié par le CDCH, qui permettait de réaliser plus de 1 900 € de bénéfice en un an, à partir d’une petite mise de 6€! Sympathique, n’est-ce pas ?

Jeu n°3 : le Couplé Ordre

C’est un cousin du Couplé, qui consiste à trouver les 2 premiers de l’arrivée – et dans le bon ordre ! Il est cité ici juste pour que vous sachiez qu’il existe. Pour le moment nous allons le laisser de côté – là encore nous aurons l’occasion d’y revenir prochainement…

Pour l’instant voici un autre jeu facile, c’est le jeu n°4…

Jeu n°4 : le 2SUR4

Oui, le 2SUR4 est un jeu idéal pour débuter : vous devez trouver 2 des 4 premiers chevaux de l’arrivée. Contrairement au Jeu Simple et au Couplé, ce ne sont pas les 3 premiers de l’arrivée que vous prenez en compte, mais c’est bien les 4 premiers de l’arrivée ! Donc ça facilite les choses, et ça fait du 2SUR4 le jeu sans doute le plus facile de la gamme.

En contrepartie, c’est aussi le jeu le plus cher, avec 3 € de mise de base ! Jouer au 2SUR4, c’est un peu comme « pêcher avec un chalut » : vous avez pas moins de 6 combinaisons qui sont gagnantes !

Regardez :

    • le 1er et 2e de l’arrivée,
    • le 1er et 3e de l’arrivée,
    • le 1er et 4e de l’arrivée,
    • le 2e et 3e de l’arrivée,
    • mais aussi le 2e et 4e,
    • et finalement le 3e et 4e – sans aucune notion d’ordre !

Retenez donc que ce jeu du PMU est idéal pour débuter, ou pour servir de “jeu de couverture”.

Qu’est-ce-qu’un jeu de couverture ? C’est un jeu facile dont les gains servent à couvrir le risque que vous prenez sur un jeu plus difficile et plus lucratif…

Un dernier détail : le 2SUR4 est proposé dans toutes les courses d’au moins 10 chevaux… 

Passons au jeu n°5.

Jeu n°5 : le Report+

Le Report+ est réservé aux joueurs chevronnés. C’est une sorte de cousin du Jeu Simple, du Couplé et du 2SUR4. Il reprend les rouages de ces jeux, avec une subtilité supplémentaire : vous jouez ces jeux en cascade, c’est-à-dire que le gain du premier pari sert de mise au 2e pari. 

Un système publié dans les Fiches Pratiques du Turfiste expliquait par exemple comment procéder pour que le Report+ rapporte 3 fois plus que le Jeu Simple.

Comme c’est un jeu assez complexe et amusant, nous aurons l’occasion d’y revenir à l’occasion d’un prochain article.

Pour l’instant passons au jeu suivant…

Jeu n°6 : le Tiercé

C’est sans doute le jeu le plus connu du PMU. D’ailleurs les parieurs disent souvent “je joue au Tiercé” pour dire qu’ils jouent aux courses… même si en fait ils jouent à autre chose ! 

Le Tiercé a été créé en 1954, et son règlement n’a pas changé d’un iota depuis : vous gagnez lorsque vous trouvez les 3 premiers chevaux de l’arrivée.

C’est un jeu où la composition de l’arrivée détermine ce que vous touchez. Selon l’arrivée, vous touchez soit un rapport ordre soit un rapport désordre. 

Prenons un exemple. Imaginons que vous jouiez les chevaux 1-2-3 :

    • si l’arrivée est 1-2-3 –> vous touchez le Tiercé dans l’ordre, avec un rapport sûrement sympathique,
    • si l’arrivée est 1-3-2, 3-2-1, ou 2-1-3, etc. –> vous touchez le Tiercé dans le désordre.

Avec le Tiercé, vous abordez un jeu qui commence à être difficile, et dont les gains peuvent dépasser le millier d’euros. Regardez ce qu’en dit Maurice, l’un de nos correspondants :

“J’ai gagné 3 ou 4 fois dans le désordre, et vendredi à Vincennes j’ai gagné le Tiercé dans l’ordre, soit 2 209,80 € !”

Vous voyez, les gains au Tiercé sont très sympas. Et en plus c’est le jeu qui coûte le moins cher : 1 € à peine pour jouer 3 chevaux. 

Seulement, pour espérer gagner, vous devez jouer plus de 3 chevaux, donc plus d’un euro. Vous verrez comment mettre le maximum de chances de votre côté au Tiercé dans un prochain article !

Le Tiercé permet des gains intéressants. L’un des systèmes publié dans les Fiches Pratiques du Turfiste permettait par exemple d’encaisser 5 281,10 € de bénéfice en 18 mois, en 7 tickets seulement au Tiercé…

Une chose encore : vous avez un seul Tiercé par jour ! Donc une seule course par jour dans laquelle vous pouvez jouer au Tiercé (elle s’appelle “la course à événement”)…

Jeu n°7 : le Trio

Alors vous êtes un peu en terrain connu, puisque l’objectif du Trio c’est encore de trouver les 3 premiers de l’arrivée. Mais cette fois inutile de vous préoccuper de trouver l’ordre exact d’arrivée : le Trio c’est comme si vous jouiez en désordre !

Il existe une autre différence avec le Tiercé qui est plus importante : c’est que la mise de base du Trio est de 1,5 € par rapport au 1 € que coûte le Tiercé. Par ailleurs vous pouvez jouer au Trio dans toutes les courses de plus de 8 partants – hormis celle du Tiercé. Donc vous avez 1 Tiercé par jour, et autant de Trios qu’il y a de courses de plus de 8 partants… moins une.

Pour vous, retenez juste que le Trio paye davantage que le Tiercé désordre, mais moins que le Tiercé ordre…

Jeu n°8 : le Trio Ordre

Voilà encore un jeu que vous découvrirez plus en détails dans un prochain article. 

Pour l’instant vous souvenez-vous de la différence entre le Couplé et le Couplé Ordre ? Eh bien là c’est pareil : au Trio Ordre, et seulement dans les courses de 4 à 7 partants maximum, vous devez trouver le bon ordre ! Bravo, bien deviné !

Vous venez de passer 8 jeux du PMU en revue. Et vous avez peut-être noté que plus vous avancez dans la liste des paris, plus la difficulté de gagner augmente.

Et c’est vraiment flagrant avec les paris suivants, que vous découvrirez en détails dans un prochain article !

Vous saurez enfin quels sont les 4 jeux du PMU
recommandés pour vous qui débutez, et même quel
est le pari à éviter à tout prix, à fuir comme la peste !

Nous nous arrêterons ici pour aujourd’hui, car cet article est déjà long et riche en informations. 

Et je veux éviter de vous assommer avec trop d’informations techniques. Cela serait contre-productif. 

En attendant la suite, vous pouvez partir à la découverte de chacun des jeux du PMU présentés jusqu’à présent !

Bonne exploration, bons jeux !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.