Jeu Simple “gagnant” : voici comment jouer sans risque – ou presque…

Jeu Simple “gagnant” : voici comment jouer sans risque – ou presque…

« Maîtriser les probabilités vous permettra d’optimiser vos jeux. »
Que pensez-vous de cette phrase ? Vous semble-t-elle pertinente ?

Généralement, le problème, c’est que quand vous pensez probabilités, vous pensez mathématiques

Et c’est là que ça coince ! 

Sauf si vous êtes professeur de mathématiques ou un féru de calculs, les maths vous font certainement fuir. 

Et (même si j’adore les maths), je vous comprends !

Pourtant, si vous voulez optimiser vos gains, vous avez tout intérêt à faire quelques calculs plutôt basiques.

Rassurez-vous : pas besoin de ressortir vos bouquins d’école – vous savez, ceux qui vous rappelleront votre professeur soporifique… Celui qui vous ennuyait avec ses théorèmes, ses équations et ses “problèmes”. Celui qui vous faisait passer au tableau pour “corriger les exercices”…

Non ! Pour les courses, vous avez besoin de choses concrètes.

Des astuces qui vont vous servir dans vos jeux. Pour gagner plus !

Dans cet article, vous découvrirez donc une technique pour optimiser vos “jeux simples gagnants”. 

Ensuite pour l’appliquer, il vous restera uniquement à suivre 5 étapes.

Mais je préfère vous prévenir : cet article est technique.

Vous aurez donc certainement besoin de le relire plusieurs fois.

Pour vous motiver à prendre le taureau par les cornes, voici l’avantage de cette technique révolutionnaire

Elle vous permet de sécuriser vos jeux :

    • soit vous perdez, et grâce à cette technique vous récupérez ± 80 % de votre mise (au lieu de tout perdre) !
    • soit vous dégagez un bénéfice !

Oui vous avez bien lu !

Avec elle, vous déterminez à l’avance le bénéfice que vous voulez encaisser au Jeu Simple “gagnant”. Son avantage : vous pouvez gagner une somme déterminée à l’avance, avec une sécurité, une « bouée de sauvetage », qui vous permet d’obtenir le remboursement d’environ 80 % de vos mises !

Explication : ce système consiste à spéculer sur 2 ou 3 favoris, à cotes basses, et ensuite à couvrir votre mise (à plus ou moins 80 %) si ces derniers perdent, avec 2 ou 3 chevaux complémentaires – de préférence des chevaux à cotes plus
élevées : des outsiders.

Exemple sur un jeu avec les 4 premiers chevaux de la liste “Les plus cités” du journal Paris-Turf :

    • Choisissez 2 chevaux, et fixez le bénéfice que vous souhaitez obtenir, quel que soit le cheval à l’arrivée parmi ces 2 chevaux.
    • Choisissez 2 chevaux de “couverture”, complémentaires, pour récupérer ± 80 % du total de vos mises.

Ainsi, si vous désirez obtenir un bénéfice de 15 € :

    • vous gagnez si 1 des 2 chevaux favoris choisis arrive premier de la course,
    • vous obtenez le remboursement de 80 % de vos mises si 1 des 2 outsiders arrive premier de la course.

Voici comment appliquer cette méthode en 5 étapes…

1ère étape : calculez les mises fictives pour obtenir un bénéfice de 15 € (avec les favoris, les chevaux 1 et 2)

Pour obtenir les mises fictives des chevaux 1 et 2, divisez le bénéfice que vous souhaitez réaliser (15 € dans notre exemple) par le rapport « gagnant » probable du cheval.

Pour trouver le rapport “gagnant” probable, rajoutez 1 au premier chiffre de la cote.

Exemple :

    • une cote de 2/1 donne un rapport de 3 €,
    • une cote de 6/1 donne un rapport de 7 €, etc.

Quant aux cotes, elles sont indiquées par la presse spécialisée, par Equidia et par le PMU sur son site pmu.fr.

2e étape : calculez les mises fictives pour un remboursement de 80 % de vos mises (avec les outsiders 3 et 4)

Pour obtenir les mises fictives des chevaux 3 et 4, divisez le sous-total 1 par le rapport « gagnant » probable.

3e étape : calculez la mise fictive totale

Additionnez les sous-totaux 1 et 2 pour obtenir la mise fictive totale.

Mise fictive totale : 8 + 1,8 = 9,8 €

Attention : si la mise fictive totale est supérieure à 90 % du bénéfice (dans notre exemple, si elle est supérieure à 13,50 €), choisissez l’une des deux solutions suivantes :

    • diminuez le nombre de chevaux à jouer afin que la mise fictive descende sous les 13,50 €,
    • jouez dans une course où les rapports “gagnants” sont plus élevés.

4e étape : calculez le coefficient multiplicateur qui permettra de déterminer vos mises réelles

Déduisez la mise fictive totale du bénéfice escompté :

15 – 9,8 = 5,20 €

Divisez le bénéfice escompté par ce résultat :

Coefficient multiplicateur : 15 : 5,20 = 2,885

5e étape : calculez les mises réelles à jouer sur les
chevaux 1, 2, 3 et 4

Vous allez multiplier les mises fictives par le coefficient multiplicateur, pour obtenir les mises réelles.

Arrondissez toujours la mise à l’euro supérieur.

    • Mise sur le 1er cheval :
      Multipliez la mise fictive du cheval 1 par le coefficient :
      5 € x 2,885 = 14,42 € (arrondi à 15 €)
    • Mise sur le 2e cheval :
      Multipliez la mise fictive du cheval 2 par le coefficient :
      3 € x 2,885 = 8,65 € (arrondi à 9 €)
    • Mise sur le 3e cheval :
      Multipliez la mise fictive du cheval 3 par le coefficient :
      1 € x 2,885 = 2,88 € (arrondi à 3 €)
    • Mise sur le 4e cheval :
      Multipliez la mise fictive du cheval 4 par le coefficient :
      0,8 € x 2,885 = 2,31 € (arrondi à 3 €)

Mise réelle totale pour les chevaux 1, 2, 3 et 4 :
      15 + 9 + 3 + 3 = 30 €

Vérification du système pour chaque cheval

La démonstration suivante prouve qu’effectivement, ou vous faites un bénéfice, ou vous récupérez ± 80 % de votre mise globale :

    • En cas de victoire du 1er cheval :
      Vous touchez (15 € x 3 €) = 45 €.
      Vous déduisez ensuite 30 € (mise totale) = 15 € de bénéfice !
    • En cas de victoire du 2e cheval :
      Vous gagnez (9 € x 5 €) = 45 €.
      Vous déduisez ensuite 30 € = 15 € de bénéfice !
    • En cas de victoire du 3e cheval :
      Vous touchez (3 € x 8 €) = 24 €.
      Ce gain de 24 € est inférieur à la mise totale (30 €), mais vous couvrez la mise de vos 2 premiers chevaux (cheval 1 = 15 € de mise, et cheval 2 = 9 € de mise).

Il reste donc un léger découvert de 6 € (20 % de la mise totale).
(Ce découvert, lié à un problème d’arrondis, est normal et variera dans vos jeux en fonction de la cote des chevaux que vous choisirez.)

    • En cas de victoire du 4e cheval :
      Vous gagnez (3 € x 10 €) = 30 €.
      Cette somme couvre les 30 € de votre mise totale…

Ce système de Jeu Simple a l’avantage de réduire considérablement vos risques et vos mises. Il vous permet de spéculer sur un bénéfice avec un nombre de chevaux déterminé, et d’obtenir le remboursement quasi-total de vos mises sur une autre série de chevaux. Ces derniers exigent une mise beaucoup moins importante. Vous faites donc de sérieuses économies, tout en conservant d’excellentes chances de réaliser un bénéfice !

Un dernier mot : les cotes évoluent en permanence. Vous optimiserez cette méthode en utilisant les cotes les plus récentes. Découvrez-les dès le matin sur pmu.fr.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.